Les cavaliers de l’aurore

Réalisation de documentaires - 2007

Les cavaliers de l'aurore Manon et Maxime voudraient devenir jockey, le plus beau métier du monde à leurs yeux. Le plus difficile aussi car un seul élève de l’école sur cent atteindra son rêve, les autres resteront auprès des chevaux mais à terre.  

26 min. – Cie Phares et Balises / France 2 (KD2A)

Vouloir devenir jockey, c’est atteindre l’inatteignable. Tous les mômes qui ont choisi ce métier au seuil de l’adolescence se sont lancés ce défi. Pourtant, tous savent qu’un seul d’entre eux sur cent aura la joie de revêtir la casaque de soie. Les jockeys les plus doués, à peine au sortir de l’adolescence, ont d’énormes responsabilités sur les épaules. Les pur-sang qu’ils montent, valent de cent mille à plusieurs millions d’euros.

Nous les suivrons dans chacune de leurs tâches quotidiennes, consistant à nettoyer la cour d’écurie, curer les box, lustrer le matériel, porter les seaux d’eau, les ballots de paille, tandis que des pur-sang partout passent à leurs côtés et rythment leurs journées où l’espoir va crescendo, mais aussi durant ces matinées d’entraînement, sur le dos des pur-sang, moments qui annoncent un début de réalisation de leur rêve.

Ces soirs-là, chacun s’endort avec des rêves plein la tête, des songes colorés qui aident à supporter un quotidien quelquefois un peu éprouvant pour des adolescents.

:, , ,